En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, et les statistiques de visites.

Fermer

Pascal Robert Bricchi, l’aventure d’une vie

Pascal Robert Bricchi, professeur du club de karaté de Seloncourt, a obtenu son 6ème dan en décembre dernier. Retour sur une carrière exceptionnelle.

C’est en 1973, à l’époque où le fameux Bruce Lee crevait l’écran, que Pascal Robert Bricchi a découvert les arts martiaux. Trois ans plus tard, à l’âge de 16 ans, il entrait au club de Seloncourt… il y est toujours aujourd’hui, en tant que professeur.

Après avoir pratiqué le Sankukaï pendant quelques années, M. Bricchi s’est spécialisé dans le karaté a il a gravi les différents échelons. Diplômé d’Etat en 1980, il a pris la tête du club seloncourtois, tout en réussissant à mener en parallèle une belle carrière de compétiteur. Plusieurs fois champion de Franche-Comté de karaté, il a aussi obtenu, avec son club, le titre de champion de France de Sankukaï.

Un peu plus tard, Pascal Robert Bricchi a souhaité tenter l’expérience de la boxe américaine, rendue populaire par Dominique Valéra, avant de poursuivre sa découverte avec le nunchaku. Là encore, il fera des merveilles puisqu’il décrocha le titre de champion du monde en 1980 à Genève.

La découverte du Tai-chi-chuan

Cette période intense de compétition a cependant laissé des traces dans son organisme. Pascal Robert Bricchi : « C’est vrai que mon corps, même entraîné, commençait à être fatigué. C’est la raison pour laquelle je me suis tourné vers le Tai-chi-chuan, un peu plus dans la douceur. Dans cette discipline, qui se rapproche un peu du Qi Gong, on apprend à connaître son corps, on travaille la souplesse, le relâchement, pour une meilleure tonicité. »
Aujourd’hui retraité, Pascal Robert Bricchi continue d’avoir des semaines bien chargées. Toujours professeur de karaté à Seloncourt, il enseigne également le Tai-chi-chuan à Seloncourt et dans quelques autres communes du Pays de Montbéliard. L’occasion pour lui d’évoquer la philosophie des arts martiaux : « Un esprit sain dans un corps sain, c’est la genèse des arts martiaux, prendre conscience de son corps. Cela signifie avoir une bonne hygiène de vie, manger sainement, ne pas faire d’excès. Cela apporte une bonne énergie et on évite la maladie. » Il enseigne ces principes à ses élèves, mais pas uniquement : « J’essaie également de leur inculquer certaines valeurs, la rigueur, l’honnêteté, l’honneur, le respect, la ponctualité. Ce n’est pas toujours facile avec les jeunes d’aujourd’hui car l’évolution n’a pas été positive. Au Japon, par exemple, il y a encore un grand respect de ces valeurs. »

L’aboutissement d’une carrière

Jamais rassasié, Pascal Robert Bricchi a également obtenu un diplôme de massage bien-être à l’école Savatofski de Dijon, obtenant ainsi le droit d’être praticien en la matière.
Mais pour lui, l’événement de l’année 2019 a été l’obtention du 6ème dan de karaté (ils ne sont que deux dans le département du Doubs à le détenir) : « C’était le 20 décembre à Montpellier. J’ai dû présenter deux katas, une technique de chorégraphie avec application martiale avec un partenaire, puis un enchaînement de mouvements libres créés par moi-même et mis également en application avec le partenaire. Ensuite, j’ai présenté un combat libre avec lui afin de montrer mon propre karaté. Mais, pour moi, le plus dur a été de produire un mémoire sur un sujet me tenant à cœur. Evidemment, j’ai choisi l’énergie interne dans les arts martiaux externes. Et j’ai obtenu ce 6ème dan… Je tiens a remercier mon partenaire Bruno Robin qui m’a accompagné pendant une année de travail.  »
Peut-être en restera-t-il là car les dans supérieurs (7, 8 et 9) sont l’apanage des professionnels : « Pour passer le 7ème dan, il faut que j’attende sept ans… ce sera donc difficile à mon âge ! Mais ce 6ème dan, c’est un aboutissement, c’est un peu le « summum » pour un pratiquant. Pour moi, c’est une belle récompense après bientôt 45 ans de karaté… »

Partager l’article sur les réseaux sociaux

Mairie

131 Rue du Général Leclerc
CS 29009
25230 SELONCOURT

03 81 34 11 31 03 81 37 19 94 Nous Contacter

Horaires d'ouverture
du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 (attention fermeture à 16h30 le vendredi).

N° Urgence Gaz : 0 800 47 33 33 (service et appel gratuit)
Signalement chambres télécom : https://dommages-reseaux.orange.fr/accueil